Actualités

Covid-19

Synthèse des dernières disposition en matière sociale pour faire face à l’épidémie de Covid-19

Lettre d’information du département droit social du cabinet Hoche Avocats – 29 juin 2020

Lien vers le document

Dernières évolutions en matière sociale et sanitaire relative à l’activité partielle afin de faire face aux conséquences de la propagation de l’épidémie de covid-19

Décret n° 2020-794 du 26 juin 2020 relatif à l’activité partielle publié le 28 juin 2020

Dispositions permanentes liées à l’activité partielle

Article 1er
Demande d’activité partielle et avis du CSE

L’avis du CSE d’une entreprise ayant un effectif d’au moins 50 salariés doit être rendu préalablement à la demande de placement en activité partielle, cette demande étant accompagnée de l’avis du CSE.
➢ Les CSE à attributions réduites (moins de 50 ETP) n’ont pas à être consultés avant le placement en activité partielle : disposition venant corriger les règles de consultation issues du décret n° 2020-325 du 25 mars 2020.
➢ L’avis du CSE peut toujours être recueilli postérieurement lorsque la demande d’activité partielle a trait soit à un sinistre ou des intempéries de caractère exceptionnel ; soit à la transformation, restructuration ou modernisation de l’entreprise ; soit à toute autre circonstance de caractère exceptionnel.

Lire la suite

 

Textes utiles :

 

 

L'équipe :

Covid-19